Toiture plate : guide des techniques, couvertures & prix en 2024

Vue extérieure d'une maison à toiture plate.

A côté de la toiture en pente classique et de la toiture arrondie originale, on retrouve la toiture plate. Plus récente et plus moderne, elle est très utilisée pour les nouvelles constructions. Quelles sont ses caractéristiques particulières, les différents types de structures possibles et à quel prix en Belgique ?

Comment est construite une toiture plate ? 

Une toiture plate est composée tout d’abord d’une charpente. Sur celle-ci vient se poser le plancher de toiture. Sur ce plancher, une structure isolante est mise en place, composée de plusieurs matériaux. Finalement, un revêtement de finition peut être posé sur votre toiture.Dans certains cas, seule une couche de lestage viendra recouvrir l’isolation.

L’élément majeur à prendre en compte dans le choix de la composition de chacun des éléments de votre toiture est le suivant : souhaitez-vous, oui ou non, aménager votre toiture plate et pouvoir y circuler ? Si vous souhaitez pouvoir vous déplacer sur celle-ci, il faut que votre toiture soit particulièrement solide et résistante, et donc construite en conséquences. 

Du reste, le choix des matériaux de construction pour votre toiture plate est très important et doit bien être pensé en amont pour garantir la meilleure longévité possible à tout l’ensemble. Nous allons vous détailler ci-dessous les différents éléments qui composent une toiture plate et vous donner nos meilleurs conseils pour les choisir. 

schéma de coupe des éléments d'une toiture plate : charpente, isolant, pare-vapeur, couche d'étanchéité

La charpente

Si vous désirez construire une toiture plate, il faut être très attentif au choix des matériaux pour la charpente. En effet, la charpente de votre toiture plate doit être particulièrement solide et résistante, car c’est celle-ci qui devra supporter des charges, à savoir le reste de la toiture, le poids de la neige ou encore les éléments d’une toiture-terrasse si c’est votre souhait.

Généralement, c’est le bois qui est utilisé pour la charpente car il est facile à travailler. Concrètement, des madriers de bois (poutres) sont disposés à distance égale et sont soutenus par des sabots.

Le sapin est une essence fréquemment utilisée car il est très économique. Cependant, d’autres essences, plus chères, mais également de meilleures qualités, peuvent être utilisées : chêne, châtaignier, peuplier,…

A côté du bois, il est également possible de construire une charpente métallique pour votre toit plat. L’utilisation de poutrelles en acier permet de bénéficier d’une structure encore plus robuste, notamment dans le cas d’une toiture terrasse.

Le plancher du toit plat

Une fois la charpente construite, elle est ensuite recouverte d’un plancher de toiture, qui tient à la fois le rôle de plafond et de support à la toiture. Le matériau de votre plancher dépendra de si vous souhaitez aménager ou non votre toit plat.

Si vous construisez une toiture plate aménagée de type toiture terrasse et sur laquelle vous comptez circuler, le plancher sera généralement constitué d’une dalle en béton.

Dans le cas inverse, si vous ne souhaitez pas aménager votre toiture plate en espace accessible, trois matériaux sont à privilégier :

  • le béton (cellulaire ou armé), à la fois solide et léger;
  • les bacs acier, qui sont très bon marché, mais plutôt recommandés pour des bâtiments industriels dont la bonne isolation n’est pas primordiale;
  • les panneaux OSB (panneaux composés de lamelles de bois compressées), qui ont l’avantage d’être très légers. Par contre, le bois est un matériau relativement sensible qui nécessite un traitement spécifique (notamment contre l’humidité et les nuisibles).
Vous cherchez un artisan spécialisé ?
Remplissez le formulaire et recevez des devis gratuits !

La structure isolante : comment isoler une toiture plate ? 

Comme pour les autres types de toiture, il est primordial d’isoler correctement une toiture plate pour éviter les phénomènes de déperdition de chaleur en hiver, et plus largement les grosses variations de température. 

Il existe 4 possibilités d’isolation de toiture : la toiture chaude, la toiture inversée, la toiture combinée et la toiture froide. La différence majeure entre ces différentes structures isolantes est l’ordre dans lequel vous placerez les éléments suivants : le matériau isolant, le pare-vapeur et la membrane d’étanchéité.

Toiture chaude

L’isolation dite en “toiture chaude” est une isolation par l’extérieur qui consiste à placer la couche d’isolation au-dessus de la structure du toit (le support), souvent juste après un pare-vapeur pour éviter les problèmes de condensation, et donc d’humidité. Sont recommandés pour une toiture chaude les isolants sous forme de panneaux rigides, tels que le polyisocyanurate (PIR), le polyuréthane (PUR), le polystyrène extrudé (XPS). Une membrane d’étanchéité recouvre ensuite l’isolant, le plus souvent en caoutchouc EPDM ou un roofing en bitume. 

La technique de la toiture chaude est autant utilisée pour les rénovations que pour les nouvelles constructions. C’est l’isolation la plus recommandée dans le cas d’une toiture plate.

Prix : entre 60 € et 120 € par mètre carré (pose incluse)

✅ Points forts de la toiture chaude : 

  • diminution des variations de température
  • diminution des dilatations et contractions au niveau de la structure
  • meilleures performances énergétiques 

❌ Points faibles de la toiture chaude : 

  • la couche d’étanchéité doit être de meilleure qualité et mieux protégée puisqu’elle est plus proche du contact extérieur (et donc des aléas du climat)

Toiture inversée

La toiture inversée est également un type d’isolation faite par l’extérieur. Ici, l’isolant est placé au-dessus du revêtement de toit existant (la couverture), lequel fait alors office de membrane d’étanchéité et de pare-vapeur (roofing, PVC, EPMD). Il faut donc que l’isolant, placé au dessus de l’étanchéité, soit hydrofuge. Le seul matériau isolant qui est suffisamment résistant pour une toiture inversée est le polystyrène extrudé (XPS). Finalement, l’isolant est recouvert d’une couche de lestage, composée de pierres, de graviers ou encore de dalles sur plots. Cette couche permet à l’isolant de rester bien en place mais sert également à le protéger des rayons du soleil.

Il s’agit d’une technique d’isolation privilégiée en rénovation.

Prix : environ 50 € par mètre carré (pose comprise)

✅ Points forts de la toiture inversée : 

  • plus facile à installer qu’une toiture chaude
  • solution peu onéreuse 

❌ Points faibles de la toiture inversée : 

  • en étant plus exposé aux intempéries, l’isolant perd un peu de ses qualités d’isolant thermique

Toiture combinée (ou toiture duo)

La toiture combinée est une technique d’isolation de toiture par l’extérieur qui est un mélange de la toiture chaude et de la toiture inversée.

Concrètement, cette technique consiste à placer tout d’abord un pare-vapeur sur le structure de toit. Celui-ci est facultatif, sa nécessité dépend en effet de la résistance thermique du matériau isolant. Ensuite, deux couches d’isolants, séparés par une membrane d’étanchéité, sont disposés. Ainsi, la membrane d’étanchéité est protégée des chocs thermiques et du rayonnement solaire, ce qui lui permet de garder son efficacité plus longtemps. Finalement, une couche de lestage est nécessaire. Ici encore, il peut s’agir de dalles sur plot, de pierres ou encore de gravillons.

Cette technique de la toiture combinée s’utilise sur une toiture déjà isolée, soit en rénovation.

Prix : entre 50 € et 80 € par mètre carré (pose comprise)

✅ Points forts de la toiture combinée : 

  • sur le concept de toiture chaude, l’isolant protège la structure des variations de température, et donc des dilatations, du gel et de la condensation,
  • sur le concept de toiture inversée, l’isolant protège aussi la membrane d’étanchéité des variations de température ainsi que des chocs

❌ Points faibles de la toiture combinée : 

  • cette technique demande un pare-vapeur de qualité pour éviter la condentsation, puisque l’étanchéité se situe entre deux couches d’isolant thermique

Toiture froide

La technique de la toiture froide est, contrairement aux trois premières, une méthode d’isolation de la toiture plate par l’intérieur.

Concrètement, cette technique consiste à placer l’isolant sous le support d’étanchéité déjà existant, à l’intérieur de la toiture et ainsi à l’abri des intempéries. Une lame d’air ventilée avec l’air extérieur sépare les deux couches.

Cette technique n’est aujourd’hui plus mise en oeuvre. En effet, on s’est rendu compte que la lame d’air crée de la condensation, ce qui favorise alors l’apparation de moisissures dans votre habitation. De plus, la structure comme l’isolant sont soumis aux variations de températures et donc à des phénomènes de dilatation, ce qui à terme fragilise l’ensemble.

Cette technique d’isolation par l’intérieur n’est utilisée aujourd’hui que si les autres options sont impossibles. Elle n’est vraiment pas recommandée.

Prix : entre 30 et 40 € par mètre carré (pose comprise)

✅ Points forts de la toiture froide : 

  • peut se réaliser par l’intérieur quand l’accès à l’extérieur est impossible

❌ Points faibles de la toiture froide : 

  • gros risque de problèmes de condensation, et donc de dégradation et autres problèmes de moisissures 

Revêtement de finition : quelle couverture choisir ?

La couverture de votre toiture, c’est-à-dire son revêtement, est un élément important en ce qu’elle représente la dernière couche, celle en contact avec l’extérieur et donc avec les agressions. Soumise aux conditions climatiques, mais aussi à des chocs éventuels, il faut qu’elle soit résistante et bien choisie. 

Il existe principalement 4 matériaux de couverture pour votre toiture plate:

L’EPDM

Couverture d'une toiture plate en EPDM

Le caoutchouc synthétique EPMD est très plebiscité en revêtement de toiture plate. Il a une bonne longévité, ne nécessite que très peu d’entretien et est facile à poser. En outre, il permet de circuler aisément sur le toit et, étant élastique, il ne se déchire pas facilement.

Prix : entre 45 et 80 € le mètre carré (pose comprise)

✅ Points forts : 

  • longue durée de vie (30 à 50 ans)
  • praticable 
  • élastique
  • résistant aux chocs et aux dilatations de la structure 

❌ Points faibles : 

  • plus cher que d’autres revêtements (le bitume, par exemple)
  • ne peut pas être posé par tous les temps (requiert une température supérieure à 5°C et un taux d’humidité inférieur à 80%).

Roofing (bitume)

Couverture d'une toiture plate avec du bitume à l'aide d'un chalumeau.

Le bitume (aussi appelé roofing) est également fréquemment utilisé comme matériau de couverture de toit plat. Sa pose à l’aide d’un chalumeau à gaz le rend bien adhérent. Il est en outre moins cher que l’EPDM mais dure moins longtemps et est plus difficile à poser. Sous forme de bandes, il nécessite plusieurs couches pour une étanchéité optimale. Il en existe différentes sortes (avec de l’élastomère ou à base de plastomère), selon la configuration de votre habitation et son exposition. 

Prix : entre 40 et 60 € le mètre carré (pose comprise)

✅ Points forts : 

  • moins onéreux que l’EPDM
  • facile à entretenir et à réparer au besoin 
  • résistant à l’humidité

❌ Points faibles : 

  • un peu moins résistant aux UV
  • risque de fuites plus élevé du fait de sa pose en bandes
  • entretien annuel nécessaire (vérification et nettoyage)

PVC

Couverture d'une toiture plate avec du PVC

Le PVC est également utilisé comme couverture de toit. Cependant, ce matériau n’est pas recommandé car il présente plus de points faibles. Etant moins durable, il risque de se dégrader en quelques années seulement. De plus, les plastifiants qui le composent et qui ont pour but d’améliorer sa flexibilité sont mauvais pour la santé.

Prix : entre 50 et 70 € le mètre carré (pose comprise)

✅ Points forts : 

  • matériau léger
  • flexibilité qui s’adapte aux dilatations de la structure 

❌ Points faibles : 

  • durée de vie limitée (15 à 40 ans selon la qualité du PVC)
  • perte de flexibilité avec le temps
  • installation un peu longue 

Toiture végétalisée

Toiture végétalisée extensive

La toiture végétalisée est composée de toute sorte de végétation : gazon, lichen, plantes grasses ou potagères, et même des arbustes dans certains cas. Une toiture végétalisée est non seulement esthétique, mais aussi utile car elle offre une protection supplémentaire contre les intempéries. En revanche, avec ce type de toiture, une fuite est plus difficilement détactable.

En outre, une sous-couche est également nécessaire, en EPMD par exemple. Il en existe 3 types, selon vos envies et les possibilités qu’offre votre toiture : la toiture végétalisée extensive, semi-intensive ou intensive. 

Prix : entre 100 et 150 € le mètre carré en moyenne (pose comprise)

✅ Points forts : 

  • renforce l’isolation thermique et acoustique de la toiture
  • participe à la biodiversité
  • utile aux villes pour limiter les îlots de chaleur et les inondations 
  • très bonne durée de vie

❌ Points faibles : 

  • revêtement lourd qui nécessite une structure adéquate
  • entretien régulier à prévoir 
  • fissures plus difficiles à repérer
Besoin de conseils pour votre toiture plate ?
Faites appel à un spécialiste !

Prix par m² pour une toiture plate en Belgique

Une toiture plate est composée d’une charpente, d’un plancher, d’une structure isolante ainsi que d’un revêtement. Vu ces différentes étapes et les différents matériaux disponibles pour chacune d’elles, il est difficile de donner une idée du prix exact pour une toiture plate.

Voilà ci-dessous des tableaux de prix en Belgique, à titre indicatif, pour les différents éléments de votre toiture plate.

 Prix minimum au m²Prix maximum au m²
Coût de la charpente et du plancher55 €120 €
Coût charpente et plancher (pose comprise)60€120€

Récapitulatif des prix des différents types d’isolation possibles pour une toiture plate : 

Type de structure isolantePrix de l’isolation par m² (pose comprise)
Toiture chaudeEntre 60 et 120 €
Toiture inverséeEnviron 50 €
Toiture combinéeEntre 50 et 80 €
Toiture froideEntre 30€ et 40€

Récapitulatif des prix des différents types de revêtement de toiture plate : 

Type de revêtementPrix au m² (pose comprise)
Caoutchouc EPMDEntre 45 et 80 €
BitumeEntre 40 et 60 €
PVCEntre 50 et 70 €
Toiture végétalisée En moyenne entre 100 et 150 € 
Toiture végétaliséeA partir de 40€

Caractéristiques particulières d’une toiture plate

La toiture plate présente certaines spécificités qui la différencient des toitures en pente et des toitures arrondies. En voici les principales : 

Une toiture plate n’est pas parfaitement plane

Contrairement à ce que l’on croit, une toiture plate n’est pas tout à fait plane. En effet, il est absolument essentiel que vous disposiez d’un système d’évacuation des eaux pluviales efficace. Si l’eau stagnait sur votre toit, cela risquerait d’être source d’humidité et de moisissures dans votre maison, ce qui est néfaste à la fois pour la structure, mais aussi pour votre santé

L’inclinaison de votre toiture plate doit être comprise entre 2 et 15°, mais le plus souvent elle ne dépasse pas les 5°. Si la pente est plus faible que 2°, l’eau de pluie ne s’écoulera pas correctement. Au-delà de 15°, votre toiture est considérée comme une toiture inclinée et non plus plate.

Une toiture plate peut être composée de deux pentes, à condition que celles-ci soient inférieures à 15°.

Une toiture plate doit pouvoir supporter un certain poids

Contrairement à une toiture traditionnelle en pente qui est uniquement conçue pour pouvoir supporter le poids de l’isolant et de la couverture de toit, une toiture plate doit pouvoir supporter un poids plus conséquent, à savoir le plancher de toiture, l’isolation, la couverture de toiture ainsi que l’éventuel passage.

La charpente d’un toit plat dépend directement du type de toiture que vous désirez: toiture terrassetoiture végétalisée, toiture jardin, toit plat inaccessible,… Toutes les toitures platesne sont donc pas conçues pour le passage, et c’est à vous de déterminer, lors de sa construction, si vous souhaiterez ou non pouvoir vous déplacer dessus ou encore l’aménager.Si vous souhaitez construire une toiture terrasse ou une toiture jardin, la structure de votre toit donc doit être particulièrement robuste.

La construction d’une toiture plate d’un point de vue technique est particulièrement complexe, il est donc nécessaire de faire appel à un professionnel pour sa construction ou sa rénovation. 

Bâtiment en construction avec une toiture plate.

Un toit plat vous permet de gagner de l’espace

Les toitures plates sont trèstendance actuellement pour leur design moderne, mais aussi car elles permettent de gagner de l’espace.

D’une part, grâce à une toiture plate, vous ne perdez pas de hauteur sous plafond dans vos espaces sous toiture, comme c’est le cas des pièces mansardées lorsque la toiture est en pente. C’est notamment un avantage dans le choix de votre mobilier. 

D’autre part, il vous est loisible d’aménager votre toiture plate et ainsi de créer un espace de vie supplémentaire à l’extérieur. Vous pouvez en effet créer une terrasse (toit terrasse) ou un jardin (toiture jardin), qui seront particulièrement appréciés si vous vivez en ville où l’espace est cher et les jardins rares.

Comment aménager une toiture plate?

Vous pouvez décider que votre toiture plate sera praticable, circulable ou encore non accessible, et la faire construire ou consolider en conséquences. En panne d’inspiration ? Voici quelques idées d’aménagement de toiture plate : 

Toiture terrasse

Tout d’abord, il est possible d’aménager votre toiture plate en terrasse. Si vous vivez en espace urbain, cela vous permet de gagner un espace supplémentaire et de profiter du soleil couchant sur la ville lorsque vous prenez l’apéro avec vos amis ou de profiter du soleil, lors des belles journées d’été. En dehors de la ville, votre toit terrasse vous donnera une vue imprenable sur les espaces naturels alentours !

Toiture plate aménagée en toit-terrasse.

Toiture verte (ou toiture végétalisée)

Vous pouvez imaginer une toiture plate verte, accessible ou non (sauf pour l’entretenir) : on parle alors de toitures vertes intensives (toiture jardin) ou extensives (toiture végétalisée non accessible). Dans un cas comme dans l’autre, une couche de drainage est nécessaire afin d’évacuer correctement l’eau de pluie.

Une toiture verte intensive est une toiture composée comme un jardin que l’on trouverait au sol. Peuvent être plantés sur ce type de toit, des arbustes, des épices, de l’herbe et même parfois certains arbres. La construction de ce type de toiture doit être particulièrement solide car un tel jardin représente un poids important (200kg/m²) et sa pente doit être de maximum 4°.

En outre, un entretien régulier est nécessaire. Il est possible de profiter d’une toiture verte intensive comme l’on profiterait d’un jardin normal. Les toitures jardins sont particulièrement courantes dans le cadre de l’architecture bioclimatique.

A côté des toitures vertes intensives, on trouve les toitures vertes extensivesnettement moins chères. Ce type de toiture est composé de mousses, d’épices et de plantes grasses qui ne demandent pas un entretien régulier. Par contre, contrairement à la toiture intensive, la toiture extensive n’est pas praticable. En outre, elle est beaucoup plus légère (40 à 100kg/m²), la structure du toit ne doit donc pas être aussi solide que pour une toiture verte accessible. En rénovation, elle s’adapte à plus de structures existantes. 

Notez que les toitures vertes extensives sont également possibles sur des toitures en pente jusqu’à 45°. Néanmoins, si la pente est supérieure à 35°, il faut dans ce cas mettre en oeuvre des techniques particulières qui permettent de garder en place les différentes couches.

Vous souhaitez être accompagné dans votre projet de rénovation ou de construction ?
Remplissez le formulaire suivant et recevez jusqu’à 5 devis gratuits et sans engagement !
arrow Demander un devis

Comment entretenir et réparer sa toiture plate?

Comme toute toiture, la toiture plate demande un certain entretien pour garantir sa longévité et son fonctionnement protecteur pour votre maison. Voici nos conseils :

Faire vérifier sa toiture plate périodiquement

Beaucoup de propriétaires négligent le fait d’inspecter leur toit aussi souvent qu’ils le devraient, soit au moins trois fois par an selon les professionnels. Si vous avez des arbres à proximité, il faut inspecter votre toiture encore plus souvent, ainsi qu’après une forte chute de neige en hiver et de pluie en été.

Il faut surtout vérifier l’eau qui s’accumule, les trous, les zones molles (isolant endommagé) et les fissures. Si vous remarquez l’un de ces problèmes, contactez un professionnel pour effectuer les réparations ou un remplacement de couverture si besoin. 

Garder son toit plat propre

Comme les débris s’accumulent plus facilement sur les toits plats que sur les toits inclinés, il est impératif d’assurer un entretien régulier, notamment avec un démoussage de toiture. Les toits plats sont plus faciles et plus sûrs pour marcher que les toits inclinés, ce qui facilite grandement le nettoyage de votre toiture.

Assurez-vous toutefois de ne pas endommager votre toit lorsque vous marchez dessus. Avant et après l’hiver, c’est le moment idéal pour faire ce travail, en nettoyant les feuilles, la saleté et tout ce qui se trouve sur le toit avec un balai.

N’oubliez pas de vérifier les conduits d’évacuation des eaux de pluie, qui ne doivent pas être obstrués ni défectueux. 

Un ouvrier pose un revêtement EPDM sur une toiture plate.

Élaguer les arbres avoisinants

Si vous avez des arbres avec des branches qui pendent ou touchent votre toit, coupez-les en arrière, afin d’éviter que des branches tombent ou ne frottent contre votre toit et le grattent. La mousse peut aussi se frayer un chemin à partir d’un arbre voisin jusqu’à votre toit et commencer à se répandre, endommageant votre toit. Cet entretien peut être fait une à deux fois par an

Traiter rapidement les fuites pour maintenir une bonne étanchéité

Si votre toit plat présente une fissure ou fuit quelque part, faites appel à un professionnel pour évaluer la situation et effectuer les réparations nécessaires. Comme pour toute fuite de toit, il faut s’en occuper immédiatement afin d’éviter d’autres dommages. Les fuites dans les toits plats se produisent généralement autour des solins et dans les joints.

Attention au poids

Les toits plats sont en général conçus de façon à pouvoir supporter une certaine charge, notamment en cas de chute de neige. Toutefois, en situation extrême, il faut veiller à ce que la charge maximale prévue ne soit pas dépassée. Assurez-vous donc de connaître le poids que votre toiture peut supporter, et n’hésitez pas à déneiger votre toiture en cas de forte chute. 

Panneaux solaires sur votre toiture plate

La toiture plate est la configuration idéale pour installer des panneaux solaires. En effet, vous pouvez orienter vos panneaux dans la direction et l’inclinaison (15°) optimales afin de bénéficier d’un rendement maximum, ce qui n’est pas toujours le cas lorsque votre toiture est en pente. 

Les panneaux photovoltaïques sont plus faciles à installer sur une toiture plate, et la configuration de cette dernière favorise une orientation plein sud idéale au rendement du dispositif. Le seul véritable inconvénient de la toiture plate par rapport aux toitures inclinées réside dans sa surface souvent réduite, mais ce défaut peut être limité en investissant dans de petits mais puissants modules solaires. 

Sachez que vous pouvez tout à fait combiner une toiture végétale avec des panneaux solaires, afin de rentabiliser au maximum ce nouvel espace. On parle alors de toiture écologique

Recevez des devis gratuits pour votre toiture plate

Vous êtes intéressé par une toiture plate pour votre maison ? Qu’il s’agisse d’une rénovation ou d’une construction, faites appel à un professionnel pour vous conseiller au mieux et réaliser votre projet ! Remplissez le formulaire suivant et recevez jusqu’à 5 devis gratuits, personnalisés et sans engagement.

Comparez des Devis
1*. Quel type de travaux de toiture désirez-vous ?
2. Décrivez votre projet
3. Ajouter des photos ou des pièces jointes (en Option)
Télécharger
Uploading…
Done!
Error! .
Vos données
Enchanté !
Veuillez indiquer votre prénom
Sympa
Veuillez indiquer votre nom de famille
C’est tout bon
Veuillez indiquer une adresse e-mail valide
Parfait
Veuillez indiquer un numéro de téléphone valide
C’est noté
Veuillez indiquer une adresse valide
Excellent !
Veuillez indiquer un code postal valide
Bien joué
Veuillez indiquer une ville valide
En soumettant votre demande, vous acceptez nos termes et conditions et notre politique de confidentialité.

Vous avez d’autres question sur les toits plats ? Voici nos éléments de réponse 

Comment appelle t-on un toit plat ?

+
Le toit plat est à mettre en opposition au toit en pente. Une toiture est dite “plate” lorsque son inclinaison est inférieure à 5%. Elle peut avoir d’autres dénominations selon sa fonction ou son aménagement, par exemple “toit vert”, “toiture végétalisée” ou “toit jardin” pour les toitures recouvertes de végétation, ou encore toiture-terrasse quand elle est aménagée pour recevoir des personnes.

Est-ce qu’un toit plat coûte plus cher ?

+
Un toit plat coûte en moyenne plus cher qu’un toit en pente. Cela tient notamment au coût de la charpente, plus complexe que pour une toiture en pente, mais aussi selon les aménagements souhaités. Si une toiture en pente va demander une isolation et un revêtement classiques (tuiles, ardoises…), une toiture plate aménagée va demander plus d’éléments (une couche de lestage, par exemple). Il s’agit de garantir la bonne étanchéité de l’ensemble et lui assurer une bonne durée de vie. 

Quels sont les inconvénients d’un toit plat ?

+
Si la toiture plate présente de nombreux avantages, elle a aussi quelques inconvénients qu’il faut avoir en tête. Elle exige le savoir-faire d’un professionnel afin de garantir son étanchéité, étant donné qu’il y a plus de risque de stagnation de l’eau de pluie si l’évacuation de celle-ci n’est pas bien pensée. De même, elle est soumise aux aléas climatiques, il faut donc que son revêtement soit résistant. Enfin, dans certains cas, notamment pour les toitures végétalisées, les fissures et autres déformations du revêtement sont plus difficiles à détecter, sa qualité est donc primordiale. 

Notez également que les toitures plates ne sont pas toujours autorisées par les plans d’urbanismes locaux : renseignez-vous bien en amont auprès de votre administration communale.