Isolation toiture : prix, méthodes et comparatifs des matérieux isolants

Saviez-vous que 30% de la chaleur de votre maison se perd par le toit? Pour remédier à ce problème aussi coûteux que peu écologique, une solution existe: l’isolation de toiture. Découvrez les prix au m2 pour l’isolation du toit en Belgique, les matériaux isolants disponibles ainsi que les méthodes utilisées par les couvreurs.

Isolation de toiture

Quel prix pour l’isolation de toiture ?

En Belgique, le prix pour isoler une toiture oscille entre 30€ et 115€ /m² en fonction du type de toit (toit incliné ou plat), du type d’isolation (par l’intérieur ou l’extérieur), du matériaux choisi ou encore des tarifs de la main d’oeuvre.

Type d’isolation Prix
Toit incliné par l’intérieur Entre 35€/m2 et 50€/m2
Toit incliné par l’extérieur Entre 40€/m2 et 60€/m2
Toit plat par l’intérieur Entre 30€/m2 et 40€/m2
Toit plat par l’extérieur Entre 70€/m2 et 115€/m2

Attention ! Ce sont simplement des indications de prix. N’hésitez pas à comparer les devis.

Obtenez Jusqu’à 5 Devis Gratuitement & Sans Engagement !

Isolation de toiture : que des avantages !

Pourquoi isoler la toiture ? On estime qu’une bonne isolation vous permet de diminuer vos pertes d’énergie jusqu’à 30 % !

Concrètement, elle vous aide à :

  1. Protéger l’environnement : réduire les pertes de chaleur en réduisant les ponts thermiques, c’est consommer moins d’énergie et donc contribuer à la préservation de l’environnement.
  2. Faire des économies : réduisez massivement vos dépenses énergétiques en investissant dans une bonne isolation ! L’hiver, l’isolation de votre toiture inclinée ou plate vous permet de moins chauffer votre habitation. L’été, elle vous préserve des fortes chaleurs et vous épargnera sans doute l’achat d’un climatiseur !
  3. Faire une plus-value : en isolant votre toiture, vous êtes amenés à rendre l’espace sous vos combles habitable et aménageable. Vous agrandissez votre espace de vie ! Dans le cadre d’une future revente, votre habitation peut également prendre de la valeur aux yeux d’un acheteur…

Convaincu ? Reste à savoir comment procéder…

Isolation du toit : deux techniques

isolation toiture économies-min

Elle peut être réalisée par deux techniques :

L’isolation du toit par l’intérieur

  • L’isolation par l’intérieur consiste à placer des matériaux isolants sous la toiture, pour isoler les combles de l’extérieur. Il s’agit par exemple de recouvrir la sous-toiture de laine de verre, de polystyrène expansé, de roche ou d’ouate de cellulose. C’est généralement l’une des solutions les plus économiques. Une possibilité souvent mise en place par les couvreurs consiste à placer l’isolant entre les chevrons.

L’isolation du toit par l’extérieur

  • L’isolation par l’extérieur : il s’agit là d’opter pour de meilleurs matériaux pour garnir votre toiture pour éviter les déperditions de chaleur et l’humidité notamment. Cette technique d’isolation de toiture a pour avantage de ne pas perdre de place dans les chambres si vous en avez aménagées dans le grenier sous votre toiture. Cependant, cette méthode est souvent plus chère qu’une isolation par l’intérieur.

Les deux sont intéressantes et permettent des économies réelles d’énergie. Bien sûr, elles nécessitent des matériaux différents, qu’il faut bien choisir pour garantir une efficacité énergétique maximale !

Enfin, une alternative consiste à isoler le sol du grenier si vous l’utilisez comme espace de rangement et ne le chauffez pas. L’isolation du grenier et le mode de pose dépendra directement du sol de celui-ci.

Si vous avez du plancher creux, privilégier la laine de verre. S’il s’agit de sols massifs, optez pour des paneaux isolants et résistant à la pression. Dans tous les cas, demandez conseils au près d’un professionnel en isolation.

Quel isolant de toiture choisir ?

Chaque technique d’isolation propose son lot de matériaux isolants.

Par l’intérieur

Il existe de nombreux matériaux d’isolation, avec chacun son lot d’avantages et d’inconvénients. En voici quelques-uns :

Isolant Avantages Inconvénients
Laine de verre Isolant naturel, facile à poser et ignifuge. Irritante…
Laine de roche Bonne isolation thermique et phonique, ignifuge. Irritante…
Laine minérale soufflée Excellente isolation thermique. Prix plus élevé ; Nécessite l’assistance d’un professionnel.
Ouate de cellulose Ecologique, durable et bonne isolation acoustique. Plus inflammable que les autres.
PUR (polyuréthane) Bonne isolation thermique et phonique, résistant à l’humidité. Toxicité en cas d’incendie, car ce n’est pas un matériau naturel.
Polystyrène Isolation thermique efficace, léger et facile à poser. Mauvaise isolation phonique, inflammable et fragile.

Par l’extérieur

Le saviez-vous ? Les matériaux choisis pour garnir votre toiture n’ont pas seulement des caractéristiques esthétiques, ils présentent aussi des qualités d’isolation.

Le bardeau bitumé est ainsi réputé pour être moins isolant et nécessite une isolation par l’intérieur systématique ! C’est également le cas des toitures en acier…

Il est également possible d’insérer une couche de matière isolante par l’extérieur, au moment d’une rénovation de toiture par exemple. On utilise alors les mêmes matériaux que pour la sous-toiture, mais en passant par l’extérieur.

Comparateur de Prix en 2 Minutes !

Les différents types de matériaux pour isoler la toiture

Les matériaux classiques

De manière générale, on utilise plutôt des matériaux isolants classiques comme la laine minérale, par exemple :

  • La Laine de verre ;
  • La laine de roche ;
  • La laine de verre soufflée.

La laine de verre :

Il s’agit d’un matériau très économique, et surtout très efficace. Elle est facile à couper sur mesure pour s’adapter à toutes les toitures inclinées et possède de bonnes caractéristiques acoustiques. De plus, la laine de verre est facile à placer entre les chevrons de la toiture.

La laine de roche :

Tout comme la laine de verre, elle peut se poser sur une toiture inclinée, mais aussi le sol du grenier et le grenier.

La laine de verre soufflée :

Il s’agit d’une matière qui, grâce à une machine, est soufflée directement dans les combles pour une isolation optimale et garantie sans pont thermique.

Les matériaux écologiques

Urgence climatique oblige, pour l’isolation du toit, on tente de plus en plus d’utiliser des matériaux plus écologiques que les laines minérales citées plus haut.

La laine de mouton :

Il s’agit d’un matériau très cher, mais particulièrement efficace, notamment pour sa capacité à capter les substances nocives de l’air.

Les flocons de papier :

Faits en papier journal récupéré, ces flocons sont très performants quand il s’agit de capter l’humidité et la chaleur.

La paille de bois :

Très utilisée en sous-toiture isolante, elle se présente sous la forme de panneaux isolants. Notez que ceux-ci sont parfois composés de PUR, PIR, PSE ou encore XPS.

Le liège :

Ce matériau existe sous la forme de plaques et de graines, et a la particularité d’isoler non seulement thermiquement, mais aussi sur le plan sonore.

Le chanvre :

Très utilisé pour les toitures inclinées et les sols, ce matériau n’est pas du tout adapté aux conditions humides.

A quelles primes ai-je droit ?

Selon que vous vivez en Wallonie, ou dans la région de Bruxelles, les primes sur les travaux d’isolation du toit ne sont pas les mêmes.

A Bruxelles, les primes oscillent entre 20€/m2 et 40€/m2 selon votre catégorie de revenus. Vous pourrez profiter de 10€/m2 en extra, si vous utilisez des matériaux isolants naturels.

En ce qui concerne la Wallonie, la prime se situe entre 0,15€/kWh économisé et 0,90€/kWh économisé. Le montant de la prime de base est multiplié selon votre catégorie de revenus.

Demandez conseil à un spécialiste, il saura vous renseigner plus en détail sur les prix applicables et les primes dont vous pouvez bénéficier.

Posez-vous les bonnes questions !

Vous envisagez de faire isoler une toiture en pente ou une toiture plate ? Pensez aux points suivants pour maximiser votre investissement sur la durée :

L’épaisseur de l’isolant

Plus l’isolant est épais, plus vous allez faire d’économies d’énergie, c’est certain. Mais vous risquez également de perdre de l’espace à l’intérieur… choisissez dans ce cas un matériau au coefficient d’isolation plus élevé.

L’isolation phonique

Et si vous assuriez votre isolation acoustique, en plus de l’isolation thermique ? C’est une bonne façon d’améliorer votre confort de vie et cela peut offrir une plus-value à votre habitation dans le cadre d’une revente.

Le rapport qualité-prix

Lors de l’investissement, ne privilégiez pas forcément les matériaux les moins chers. Ceux-ci risquent d’être moins durables, moins résistants et nécessiter un entretien plus régulier. Ce serait bête de devoir à nouveau isoler votre toit dans quelques mois au nom d’un matériau moins cher !

Utilisez un écran par vapeur

Après avoir procéder à l’isolation du toit, vous pouvez protéger la couche isolante avec un écran pare vapeur. Celui-ci limitera l’infiltration de la vapeur d’ean dans la couche d’isolation. L’écran pare vapeur est particulièrement recommandé si vous optez pour la laine de verre ou la cellulose.

La pose d’un pare vapeur est accessible à tous, mais il faudra tout de même veiller à le faire avec soin. Il doit être placé sous le matériau isolant.

isolation toiture investissement-min

Isolation du toit : Demander des devis gratuits

A la recherche d’un couvreur professionnel pour l’isolation du toit ? Via le formulaire ci-dessous, vous pouvez demander jusqu’à 5 devis gratuits à des profesionnels de la toiture. Ce qui vous permettra de comparer les offres et de choisir celle qui correspond à vos attentes et votre budget. Ces devis pour l’isolation du toit sont gratuits et sans engagement. Profitez-en !

Devis gratuits et rapides
Sans engagement et obligation
Professionnels agréés