Toiture en Shingle : Guide des prix, pose et avantages

couverture de toiture en shingle

En plus de protéger la maison des intempéries, la couverture de toit améliore son aspect esthétique. C’est le cas pour le shingle, un matériau qui présente de nombreuses qualités. Découvrez ses caractéristiques, son prix, ses avantages, ainsi que les différentes méthodes de pose.

C’est quoi le shingle ?

Couverture de toiture en shingle

Appartenant à la famille des bardeaux asphaltés, le shingle est un matériau de couverture de toit originaire d’Amérique du Nord. On l’appelle également bardeau bitumé ou bardeau canadien. Il est constitué de deux couches de feuilles de feutre asphalté entre lesquelles se trouve une couche de fibres de verre. Cette dernière lui confère une grande souplesse et une rigidité optimale. Sa surface externe est recouverte de granulés minéraux teintés, lui donnant un aspect esthétique et une bonne résistance aux rayons UV. Une fois installée, la toiture en shingle prend l’aspect d’un toit en ardoise, grâce aux granulés minéraux.

Le shingle est particulièrement conçu pour une toiture dotée d’une pente supérieure ou égale à 20 °. Décliné en différentes formes et couleurs, ce type de bardeau se fond facilement dans son environnement. La forme rectangulaire est la plus prisée, mais vous pouvez adopter un format arrondi, carré ou losange pour plus d’originalité. Vous avez également un large choix de coloris : vert, jaune, rouge, noir, gris, bleu, etc.

⇒ OBTENEZ JUSQU’À 5 DEVIS GRATUITEMENT  !

Prix de pose du shingle

prix pose du shingle

Le shingle est vendu en plaque ou en rouleau. Son prix se situe entre 15 et 20 euros/m². Bien entendu, les styles et les coloris originaux sont plus onéreux. Avec un rouleau de shingle, vous allez pouvoir couvrir environ 10 m². Le coût de la main-d’œuvre pour la pose d’un shingle oscille entre 10 et 20 euros/m².

Sachez que ce type de bardeau requiert un support rigide et stable. Cela peut être une volige ou un panneau OSB (Oriented Strand Board). Appelé également panneau de particules orientées, ce dernier est composé de lamelles de bois et coûte 10 euros le mètre carré.

Si la structure de votre toiture est intacte, vous pouvez superposer un shingle à vos anciens bardeaux. En revanche, si votre toit est défectueux ou qu’il comporte des tavaillons, vous devez enlever l’ensemble de la couverture avant d’installer ce type de bardeau. Si vous optez pour un shingle épais, pensez à consolider vos chevrons et vos voliges. Bien évidemment, toutes ces étapes engendrent une dépense supplémentaire. Si vous disposez d’une toiture en bon état, prévoyez donc au minimum 30 euros/m².

La pose d’un bardeau d’asphalte requiert un savoir-faire particulier, mais aussi une bonne expérience. De ce fait, nous vous conseillons d’engager un couvreur professionnel pour éviter des problèmes importants : mauvais quadrillage de la toiture, support abîmé, etc.

Disposant d’une bonne condition physique et d’un équipement complet, il est en mesure d’assurer l’étanchéité de votre toiture. Sur notre site, vous pouvez demander plusieurs devis personnalisés pour trouver un couvreur moins cher.

Recevez des devis gratuits pour vos travaux de pose de toiture en shingle !

⇒ OBTENEZ DES DEVIS GRATUITEMENT & SANS ENGAGEMENT !

Comment poser du shingle ?

On distingue deux méthodes de pose pour la toiture en shingle :

Avec la méthode américaine

Cette technique est simple à mettre en œuvre et accessible à tous les bricoleurs expérimentés. Elle consiste à clouer directement le shingle sur l’ossature en bois préalablement recouverte d’un tissu de feutre étanche. Notez toutefois que la pose à l’américaine est réservée aux petites annexes telles que les garages, les abris de jardin ou les granges.

Avec la méthode française

Utilisée pour la pose d’une couverture de toit en ardoise, cette technique convient parfaitement aux habitations principales. Le shingle est fixé au liteau à l’aide d’un crochet. La pose à la française offre une meilleure étanchéité, ainsi qu’une pérennité à la toiture.

Cependant, elle est complexe et demande plus de temps. En effet, il est nécessaire de réaliser une isolation sous toiture avant de procéder à la pose du shingle. N’hésitez donc pas à confier les travaux à un couvreur professionnel pour profiter d’une toiture en shingle étanche.

Les étapes de la pose du shingle

  • 1ère étape – préparation du support :Pour garantir la solidité du shingle, il est nécessaire de créer un platelage uniforme. Vous pouvez utiliser des voliges, mais les panneaux OSB sont les plus recommandés. Ces derniers sont robustes et possèdent de bonnes propriétés thermiques. Le support doit avoir une épaisseur comprise entre 14 et 20 mm. Vous pouvez y appliquer un produit fongicide pour le protéger contre les champignons.
  • 2ème étape – quadrillage du toit : Cette étape consiste à tracer des lignes horizontales sur le panneau rigide. Celles-ci permettent de délimiter chaque rangée de bardeaux bitumés. Pour cela, munissez-vous d’un mètre ruban, d’une équerre, d’une règle et d’un cordeau de traçage. Tracez tout d’abord un trait horizontal à environ 20 cm du bord du toit. Ensuite, tracez un trait perpendiculaire à ce premier trait. Notez que les bardeaux asphaltés se superposent les uns sur les autres. Mieux vaut donc laisser un espace de 11 à 15 cm entre les lignes horizontales suivantes, afin de bien aligner les plaques de shingle.
  • 3ème étape – mise en place du shingle : La pose de ce type de bardeau s’effectue en quinconce en commençant par le bas. Installez tout d’abord la première rangée de shingle à l’envers et clouez chaque plaque en 3 à 5 points. Doublez-la ensuite en plaçant une seconde couche dans le bon sens, puis posez une deuxième rangée et ainsi de suite. Il est recommandé de coller une bande de zinc sur les bords de la toiture pour éviter les infiltrations d’eau.

Avantages d’une couverture de toiture en shingle

Une durée de vie plus longue

Le shingle est apprécié pour sa légèreté et sa longévité. Une plaque couvrant 2 m² pèse seulement 20 kg. Vous pouvez donc le poser sur une structure en aluminium. Dans une zone tempérée, ce bardeau bitumé peut durer 30 ans. Certains modèles sont recouverts de cuivre lixiviable. Celui-ci empêche le développement des algues et permet de prévenir la décoloration du shingle. Dans les régions les plus chaudes, la toiture en shingle dure environ 15 ans.

Une simplicité de pose

Le shingle est l’un des matériaux de toiture les plus faciles à découper et à mettre en place. Il peut se poser directement sur les bardeaux existants si le toit est impeccable. Ce type de bardeau est également simple à entretenir. Un coup de jet d’eau suffit pour éliminer les mousses et les saletés.

Divers styles

Avec le shingle, vous disposez d’un large choix de styles. Il peut en effet imiter de nombreux matériaux comme les tuiles, l’ardoise et le bois. Vous avez même la possibilité de le customiser pour lui donner un aspect vieilli. Esthétique, le shingle donne du cachet à votre habitat.

Une bonne étanchéité

Ce type de bardeau est totalement étanche s’il est correctement posé. De plus, il possède une excellente résistance aux intempéries et au feu.

Le shingle représente une bonne alternative pour relooker une toiture à moindre coût. Il convient parfaitement aux charpentes légères. Faites réaliser vos travaux par un couvreur qualifié pour éviter les mauvaises surprises.